LA FORÊT DES NUAGES

La réserve écologique Los Yaltes compte plus de 200 hectares de forêt primaires, (+ 150 hectares mis à disposition par la communauté de Chalguayaco Alto) situés dans la province d'Imbabura, communauté de Chontal Alto. La réserve doit son nom aux deux grands arbres caractéristiques de cet écosystème, le « Yalte rojo » et le « Yalte blanco ».

Les forêts des nuages forment un écosystème tropical particulier où nuages et brumes couvrent la canopée une grande partie du temps. Une importante quantité d’eau est capturée par la forêt par condensation des gouttelettes sur les feuilles des arbres.  Cet échange caractéristique entre le ciel et la forêt influence l’écologie de cet écosystème.

Rares sont les endroits où cet équilibre est atteint, ce qui explique le très faible pourcentage de ce type de forêts dans le monde, moins de 4%.

Les forêts des nuages possèdent une riche biodiversité et l’un des endémismes les plus élevés au monde… et pourtant, nombreuses de ces forêts restent encore très mal connues, comme celle de Los Yaltes.

 

Ces forêts représentent aussi d’importantes ressources en eau pour de nombreuses populations puisque même en période de sècheresse, ces forêts sont capables de capter la dernière source d’eau possible soit celle des nuages, d’où l’importance de les préserver.

 

MISSIONS

 

HECTARES D´EXTENSION 

ESPÈCES D'OISEAUX

ESPÈCES MAMMALES

FORÊT PRIMAIRE

ACTIONS

Plusieurs hectares de la « forêt des nuages » de la réserve écologique ont été dégradés par la déforestation, notamment à cause du pâturage extensif. Ces espaces, dispersés au sein des 200 hectares de la réserve, représentent environ 25 hectares. Ces zones déforestées sont responsables de effondrements de terrains, destruction des habitats des animaux et donc de la diminution de la biodiversité.

Les forêts des nuages fournissant les ressources en eau, leur dégradation peut priver les populations d’eau.

Le programme de reforestation pourrait se réaliser par la méthode des « espèces cadres » ou « Framework ».

A Los Yaltes, certains sites nécessitent seulement protection, désherbage et application d’engrais organiques tandis que d’autres sont dominés par la présence de mauvaises herbes et les sources de régénération étant insuffisantes, une plantation d’arbres sera nécessaire.

 

LA RÉSERVE

 
 

CONTACTS

Patricio Andrade - Quito, Equateur

patricio.biotec@hotmail.com / +593 2 825811 o +593 9 82486658

Philippe Molins - Santiago, Chile

phmolins@gmail.com / +56 9 40083499

Anna Kwak - Paris, France

annakwak@gmail.com / +33 6 50 96 72 20

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now